|

France Jodoin

Articles, Essays and Interviews

Nathalie Gauglin et France Jodoin

15/11/2012 - 15/12/2012

Infos Pratiques

Galerie Théo de Seine
19 rue de Seine
75006 Paris

Tél : 01 77 18 32 82
Email : contact@galerietheodeseine.com
Du mardi au samedi, de 11h00 à 13h00 et de 14h00 à 19h00 ou sur rendez-vous.
Métro : St Germain des Prés, Mabillon.
Bus : 24, 27, 39, 58, 63, 86, 87, 95.

Site Internet

http://www.galerietheodeseine.com

Présentation

« Nathalie Gauglin donne à voir, à travers ses personnages en grès, sa perception sensible et intime de l’humain. Masculins, féminins, les corps entiers ou parcellaires expriment avec une densité mélancolique et silencieuse les émotions qui nous façonnent ». Fabienne Deletang

Les personnages de Nathalie Gauglin, ces êtres de terre aux visages lunaires et pensifs, aux regards interrogatifs, nous libèrent de nos émotions primaires. Une émotion que l’on emmène avec soi, qui se révèle en nous. D’une même famille, comme les branches d’un seul arbre, ils puisent leur force des mêmes racines, dans une variation sensible des sentiments humains les plus simples, les plus honnêtes.

Chacun peut s’y reconnaître, y projeter sa propre image. Attentifs, émerveillés, vivants… ils se chuchotent aux oreilles, se racontent des histoires…

mais… chut… prenons le temps et laissons les, nous parler…

Sa vie, jalonnée de rencontres, lui a offert la possibilité d’exercer ses talents auprès d’instances institutionnelles dans le cadre d’ateliers, en tant que sculpteur, au CHS de Blain, puis auprès d’un groupe de jeunes adultes déficients mentaux.

Accueillie en résidence d’artiste depuis 2005 au château de la Groulaie (Loire Atlantique), elle se livre pleinement à la sculpture. Nathalie Gauglin explore sans relâche le registre de la vie et des émotions. Ses oeuvres s’inscrivent dans une exploration de l’humain.

Nathalie Gauglin est née en 1962. Elle vit et travaille à Nantes depuis de nombreuses années.


Pour sa seconde exposition dans la galerie Théo de Seine, France Jodoin présente une série de peintures récentes du 15 novembre au 15 décembre 2012. S’appropriant le thème de la mer, France Jodoin investit l’espace de la toile, élabore des compositions aux harmonies subtiles, riches de matières et de textures et donne corps à ses paysages marins, réminiscences aux multiples variations.

« Rares signes de la présence humaine, les voiliers de France Jodoin, démunis devant le déchaînement et l’immensité des étendues d’eau, semblent livrés à l’infini de la mer, là où elle fusionne avec le ciel. Engendrant des silhouettes de bateaux sans voiles à peine esquissées, flottant dans le brouillard des eaux dormantes, ses marines sont à la fois des études de sujets traditionnels de l’histoire de l’art et une réflexion sur l’espace pictural. » Sarah Boucher, Conservatrice du Musée des beaux-arts de Sherbrooke « Les tableaux de France Jodoin, aux surfaces et riches et sensuelles et d’une luminosité pour ainsi dire polyphonique, captent notre regard et invitent celui-ci à s’attarder. Il y a l’application de la peinture sur la toile ― tantôt grattée, supprimée, étalée, dissoute puis ré-appliquée ― une façon pour Jodoin de nous interpeller directement, ce qu’elle fait aussi indirectement par l’imagerie de ces compositions ― les embarcations, l’eau, les ciels, l’architecture et les figures, tout semblant s’imbriquer dans un monde où la peinture s’impose comme élément fondamental et fait partie de l’ordre naturel des choses. » Anthony Collins

Dans l’exposition de France, certains tableaux inspirés de la Sérenissime montrent une étonnante résonance aux expositions en cours de la peinture de Canaletto. France Jodoin vit et travaille au Canada. Elle a participé à de nombreuses expositions en Ontario, en Alberta et au Québec. Ses tableaux font partie de la collection du Cirque du Soleil et de plusieurs collections privées au Canada, aux Etats-Unis, au Danemark et en Europe.

 

archived from: http://www.artactuel.com/musee-exposition/galerie-theo-de-seine-624/evenement/nathalie-gauglin-et-france-jodoin-5573.html